Laatste update 14:40
93

Instagram blokkeert accounts medewerkers Charlie Hebdo

Twee medewerkers van het Franse satirische tijdschrift Charlie Hebdo melden dat hun accounts op Instagram zijn geblokkeerd. Dit gebeurde nadat ze via de fotodienst de voorpagina van het nieuwste nummer met Mohammed-cartoons hadden gedeeld.

Redacteur Laure Daussy en cartoonist Coco delen op Twitter screenshots van hun gedeactiveerde accounts. Daussy vermoedt dat haar account geblokkeerd is vanwege klachten van andere Instagram-gebruikers, “een nieuwe vorm van censuur”. Coco noemt de censuur “gewoon schandalig”.

Charlie Hebdo plaatste deze week opnieuw de Mohammed-cartoons die islamitisch geïnspireerde terroristen er in 2015 toe brachten om een aanslag op het blad te plegen. De broers Saïd en Chérif Kouachi vermoordden twaalf medewerkers. Deze week ging het proces van start tegen veertien mensen die ervan worden verdacht dat ze de twee broers hebben geholpen.

In Pakistan gingen zoals gebruikelijk duizenden mensen de straat op om te protesteren tegen de nieuwe publicatie van de Mohammed-cartoons. Bij de protesten werd onder meer opgeroepen tot het boycotten van Franse producten.

Dit bericht bekijken op Instagram

🇬🇧🇫🇷Cette photo est une carte postale spéciale pour tous ceux qui ont signalé la Une de #CharlieHebdo sur les comptes Instagram de @cocoboer (le nouveau compte ☞︎ @cocodessinatrice )et @laure.daussy! Leurs comptes ont été suspendus. Je salue également ces "gentils garçons" qui ne cessent de m'envoyer des messages "Allahu Akbar" avec leurs "meilleurs" vœux… Charlie Hebdo a réédité Les caricatures de Mahomet, pour marquer le début du procès des attentats terroristes de 2015. Ces caricatures rappellent les raisons du massacre. Elles nous rappellent et nous alarment que des gens sont assassinés pour leurs opinions, leurs caricatures, leurs blagues, leurs livres … Ces caricatures rappellent qu'aucune idée, idéologie ou croyance n'est à l'abri de la critique ou de la moquerie dans une société libre. Si vous voulez faire avancer vos idées, si vous voulez les exprimer librement, soyez prêt à ce que d'autres en fassent la même chose. Le droit de "ne pas être offensé" n'existe pas. C'est tout ! C'est aussi simple que ça! Republier ces caricatures était un bon choix ! Une nécessité. À l'époque où tout le monde porte littéralement des masques, la Une de Charlie a fait tomber les masques de nombreux opposants à la liberté d'expression, et de ceux qui "comprennent" pourquoi quelqu'un déciderait de tuer des gens qui "provoquent" ou "offensent"… Tant que tant de gens approuvent la censure, nous devrions toutes tous partager les dessins de Charlie Hebdo. Faisons-le maintenant! . . 🇬🇧 This photo is for all those who tried hard & managed to suspend the Instagram accounts of Charlie Hebdo journalists, who published the cover with the Mohammed cartoons. I also send greetings to these “nice guys” who keep sending me “Allahu Akbar” messages with “best” wishes… Charlie Hebdo republished The Mohammad cartoons, to mark the beginning of the trial of the terrorist attacks of 2015. These cartoons remind why the massacre took place. It reminds us that people are murdered for opinions, cartoons,books or even social media posts..They remind us that the right “not to be offended does not exist"

Een bericht gedeeld door INNA Shevchenko Femen (@innafemen) op

cc-foto: Claude TRUONG-NGOC / Wikimedia Commons

Geef een reactie

Laatste reacties (93)